Bible Truth Examiner

Articles en Français

« AU COMMENCEMENT »

 

Sauf indications contraires, toutes les références bibliques

sont tirées de la LSG

 

 

LES ŒUVRES DE CRÉATION DE DIEU sont un sujet grandement incompris. Les objections de nombreux scientifiques sur ce qui est soi-disant la conception chrétienne de la création, sont basées sur les crédos de l'Âge des Ténèbres. Ceux-ci ne sont fondés ni sur la Bible, ni sur les résultats des recherches scientifiques. Mais quand la Bible est bien comprise,  une harmonie complète est trouvée entre ce qu’elle dit de la création et les véritables découvertes scientifiques.

 

La nature de l’Œuvre Créatrice

Les Chrétiens reconnaissent universellement Dieu comme le Créateur de l'univers — des cieux, les étoiles et les planètes, etc..., et de la terre. Qu'entend-on par ce mot « création » ? Nous répondons : Il est utilisé dans deux sens : (1) comme un processus ou une action, et (2) comme le produit de ce processus ou de cette action. Les crédos ont défini le processus ou l'action comme la fabrication de toutes les choses à partir de rien, mais cette définition est contraire à chaque utilisation biblique de ce mot. La Bible définit la création comme le processus ou l'action de faire de nouvelles choses à partir de substances déjà existantes. Le verbe hébreu pour créer est bara, et son verbe grec correspondant est ktizo. Pour prouver la définition biblique du mot « création », nous encourageons nos lecteurs, avec l'aide d'une concordance, à rechercher les versets dans lesquels ces mots sont utilisés dans la Bible.

 

Le Monde de l’Esprit

La Création a apparemment agi dans deux domaines : le monde de l'esprit et le monde de la matière. Dans le monde de l'esprit, la création comme acte, a produit un monde spirituel habité par des êtres spirituels. Nous savons que des substances spirituelles existent, bien que nous ne sachions pas combien elles sont. Nous ne savons pas non plus grand-chose du monde des esprits, ni comment il fonctionne. L'ordre le plus bas des êtres spirituels, appelé les anges dans le sens étroit du terme, a des corps de feu (Hébreux 1: 7). Il se peut que les ordres supérieurs des êtres spirituels aient des corps constitués d'autres substances spirituelles que le feu.

Le Créateur Lui-même, étant un Esprit, doit avoir un corps qui se compose d'une substance spirituelle. En Jean 5: 26, nous lisons : « Le Père a la vie en lui-même. » Cette expression prouve que Dieu a l'immortalité parce qu'Il a la vie en lui-même, ce qui implique que Son corps se compose du principe de vie. Jésus a obtenu l'immortalité à sa résurrection (Jean 5: 26), de même, les saints l’ont également obtenu à leur résurrection (1 Corinthiens 15: 53, 54 ; 1 Corinthiens 15: 45-49).

Dieu n'a pas été créé, Il est éternel, mais Il est le Créateur de toutes choses, animées et inanimées. Le mot hébreu resheth et le mot grec arche sont traduits par commencement dans le cadre des diverses créations de Dieu. La première œuvre créatrice de Dieu a été la création du Logos, la Parole pré-humaine (Jean 1: 1, 2) ; la deuxième a été la création des divers ordres d'êtres spirituels, en dehors du Logos (Colossiens 1: 16) ; et la troisième a été la création des cieux et de la terre (Genèse 1: 1), avant les six jours de la création (Genèse 1: 3-31).

 

Le monde de la Matière

Dans le monde de la matière, l’action créatrice a produit un univers matériel, animé et inanimé, composé de 118 éléments chimiques connus. Bien que la Bible ne révèle pas comment Dieu a créé l'univers physique, une théorie scientifique indique qu'il aurait été formé à partir de gaz par un processus de condensation. Si cette théorie est correcte, avant que Dieu ait commencé à créer les cieux et la terre (Genèse 1: 1), l'espace était rempli de gaz divers, et à partir de ceux-ci, Il a conçu les cieux et la terre. Ces gaz peuvent avoir toujours existé, ou peuvent provenir de quelque chose d'autre qui existait auparavant. En tant que chrétiens, nous pouvons laisser les choses non révélées dans les mains du Seigneur, nous contentant d'étudier ces choses qu'il nous a révélées (Deutéronome 29: 29).

 

Les Lois de Dieu de la nature

Dieu, étant un Dieu d'ordre, (1 Corinthiens 14: 33, 40), Il a créé à la fois la nature et ses lois. Il n'a jamais enfreint ces lois, mais les utilise et les manipule à des fins créatrices, ce qui entraîne un règne de lois dans tout l’univers animé et inanimé. Ces lois de la nature peuvent être définies comme les règles de l'existence, les actions et les relations, dont Dieu a doté la matière animée et inanimée en lui donnant diverses propriétés essentielles à sa constitution variable et réglant son existence, ses actions et ses relations. À la fin du millénaire, l'homme parfait apprendra à manier parfaitement ces lois pour en être béni. Et de même que Dieu a utilisé les lois de la nature pour produire l'univers jusqu'à son état actuel, Il continuera toujours à agir ainsi. De même Il continuera éternellement Son travail en tant que Créateur en amenant à l'existence et vers la perfection. de nouveaux soleils, planètes et créatures.

 

Le terme « Jour » comme Période de temps

Les crédos soutiennent que Dieu a, en quelque sorte, créé magiquement des milliards et des milliards de soleils et de planètes en un jour de moins de vingt-quatre heures, et que, dans le reste de ce jour de vingt-quatre heures et les cinq jours de vingt-quatre heures suivants, Il a achevé son travail de création. Il aurait ainsi laissé l'univers comme un travail accompli en exactement six jours de vingt-quatre heures chacun. Ce point de vue n’est cependant ni scriptural, ni raisonnable, ni factuel.

La Bible réfute ce point de vue donné dans les crédos en utilisant fréquemment le terme jour pour se référer à des périodes autres que de vingt-quatre heures. Par exemple, Genèse 2 : 4 parle de toute la période de la création comme d’un jour, ce qui était de toute évidence une période de plus de vingt-quatre heures. Dieu qualifie la période durant laquelle Israël Le tenta pendant 40 ans dans le désert : un jour (Psaume 95: 7-11). La Bible parle d'années, les désignant par les termes, les jours d'Adam (Genèse 5: 4, 5), les jours de Noé (Genèse 9: 29), etc. Fréquemment, la Bible utilise le terme jour pour signifier un âge. Par exemple, l'âge de l’Évangile, période de plus de 1.900 ans, est appelé le jour du salut pour l’Église (2 Corinthiens 6: 2). De même, l'âge Millénaire, la période du règne de Christ sur la terre de 1.000 ans, est appelée un jour (2 Pierre 3: 7, 8 ; Apocalypse 20: 4-6).

Combien de temps a duré chacun des jours de la création ? Le septième jour (Genèse 2: 3, 4 ; Exode 20: 9-11) mentionné en relation avec les six jours de création est une période de 7.000 ans. C’est une preuve de taille que les six autres jours sont des jours de la même durée. Ce qui fait un total de 7 x 7.000 = 49 000 années en tout pour les six jours de création, ainsi que le septième, ou jour du repos. Le fait que le repos de Dieu ait commencé juste après la création d'Adam (Genèse 1: 26-31 ; Genèse 2: 1-3) nous prouve que le septième jour est une période de 7 000 ans. D’après la chronologie biblique, les 6 000 premières années du jour de repos de Dieu se sont terminées en 1874, ainsi son jour de repos sera achevé en 2874 après Jésus-Christ, à la fin du millénium.

 

Les Six Jours de la Création

Le récit de la Genèse ne révèle pas combien de temps s’est écoulé entre la création de la terre et le début des jours de la création, dont le but était de mettre de l'ordre sur la terre pour la rendre habitable. Les jours de la création sont divisés en quatre parties : (1) Deux jours (14.000 ans) ont été consacrés à mettre de l’ordre sur la terre en préparation à la vie animale. (2) Les deux jours suivants (14.000 ans) ont été consacrés à faire pousser de la végétation et les formes de vie les plus basses — les crustacés, etc. —fixant le calcaire, le charbon ainsi que d'autres minéraux. (3) Les deux jours suivants (14.000 ans) ont permis l’installation des créatures vivantes qui se déplacent dans la mer et sur terre, ainsi que les plantes, etc., encore en évolution, tout ceci pour préparer l’arrivée de l'homme, l'image terrestre de Son Créateur, « couronné de gloire et d'honneur » (4) la création de l’homme, le travail final, est venu à la fin du sixième jour et au début du septième, comme il est écrit : « Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite. » (Genèse 2: 2).

 

Le Jour du Repos

Le septième jour de 7.000 ans est appelé jour de repos de Dieu, car Il se reposa de son travail de création. Sachant par avance la permission du péché et ses effets terribles sur l'humanité, Il n'a pas utilisé activement sa puissance pour renverser le péché et élever l'humanité. Au lieu de cela il s'est reposé, laissant entre les mains du Rédempteur la charge de racheter, par son sacrifice pour les péchés, et de libérer l'humanité du péché et de la mort dans Son règne glorieux. Le travail du Messie, Jésus et Son Église, dans Son règne de mille ans qui commence bientôt, achèvera la création. Non seulement la race sera ramenée à la perfection humaine, mais l'homme aura acquis l'expérience nécessaire avec le bien et le mal. La terre viendra également progressivement à un état de perfection — le paradis restauré dans le monde entier. À la foi la perfection humaine et la perfection de la terre ont été dignement représentées en Éden, quand Adam était à l'image de son Créateur — un Roi. Louons Dieu pour une telle perspective merveilleuse !

 

Retour à la page

d' Articles Principaux

Contact Us