Bible Truth Examiner

Articles en Français

QU'EST-CE QUE L'HOMME ?

 

Sauf indications contraires, toutes les références bibliques

sont tirées de la LSG

 

« Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l'homme, pour que tu prennes garde à lui ? »

Psaume 8: 4

 

LA BIBLE en dit long sur la nature de l'homme, cependant rares sont les thèmes qui soient plus mal compris. La science dit que l'homme est un animal de premier rang —- l'homo sapiens. La science, ici, est d'accord avec les Écritures qui déclarent de nos premiers parents, « Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre » (1 Corinthiens 15: 47).

 

Le Psaume 8: 5 précise que l'homme a été fait un peu moindre que les anges — les anges dans le sens étroit de ce mot (Romains 8: 38) — étant l'ordre le plus bas des êtres spirituels. L'homme n’est pas spirituel ou céleste. La terre, et non pas le ciel, a été faite pour être sa demeure (Psaume 115: 16).

 

En Genèse 2: 7 nous lisons que Dieu forma l'homme de la poussière de la terre. Après que la transgression de l'homme l'ait placé sous la condamnation divine de la mort, son Créateur lui dit : « Tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière » (Genèse 3: 19). Nous notons que l'homme chuta d'une condition de perfection terrestre à une condition d'imperfection mortelle. La Bible enseigne que si l'homme n'avait pas péché, sa vie aurait été éternelle, dans la perfection terrestre, sa maison étant un paradis terrestre dans lequel il aurait joui de la bénédiction de son Créateur et de la communion avec Lui.

 

Mais il est étrange de constater que la majorité, dans le monde civilisé, déclare le contraire. Elle prétend que l'homme véritable est un être spirituel, et que sa mort est simplement une étape dans l'évolution qu’il suit afin de vivre dans sa vraie nature en tant qu’esprit. Toutefois, selon les crédos, une telle évolution, depuis la nature humaine vers la nature spirituelle, a un inconvénient de taille, puisqu'ils enseignent que la grande majorité sera torturée, soit dans un purgatoire, soit éternellement.

 

 

Aveuglés par les Mensonges de Satan

 

Mais pourquoi la majorité des chrétiens ont-ils accepté cette croyance, contraire aux Écritures ? Et pourquoi, dans la communauté scientifique, beaucoup ont pris ce sujet, en utilisant le terme « Phénomène Psychique », qui est en fait du spiritisme ? La Bible répond que Satan a aveuglé l'intelligence de presque tous (2 Corinthiens 4: 4), les obligeant à croire en ses mensonges (Genèse 3: 4, 5). [Pour un examen complet et détaillé de ce sujet, voyez notre section : Espérance Au-delà de la Tombe, Étude 9 : Satan et son Empire, et Étude 10 : Les Anges Déchus et les Dangers du Spiritisme]

 

Au contraire, la Bible enseigne la vraie nature de la condamnation à mort et l'espérance de l'homme d’un réveil de la mort par une résurrection :

 

Psaume 90: 3 : « Tu fais rentrer les hommes dans la poussière, et tu dis : Fils de l'homme, retournez ! »

Ésaïe 2: 22 : «  Cessez de vous confier en l'homme, dans les narines duquel il n'y a qu'un souffle [de vie]. »

Job 14: 14, 15 : « Si l'homme une fois mort pouvait revivre, j'aurais de l'espoir [d’une résurrection] tout le temps de mes souffrances, jusqu'à ce que mon état vînt à changer. Tu appellerais alors, et je te répondrais [le réveil du sommeil de la mort], tu languirais après l'ouvrage de tes mains. »

 

Actes 24: 15 : « Il y aura une résurrection des justes et des injustes. »

 

 

Le Salut de l'Âge de l'Évangile

 

Il ne fait aucun doute qu’une grande partie de la confusion théologique entourant ce sujet a commencé en partie par l'incompréhension des enseignements de la Bible concernant l’Église — appliquant au monde, à qui elles ne s’appliquent pas, des choses écrites concernant l'Église. La Bible révèle que, durant cet Âge de l’Évangile, deux classes obtiendront le salut sur le plan spirituel :

 

- l'Église, qui gagne la vie sur le plan le plus élevé, la nature divine, et

- la Grande Foule, qui gagne la vie sur un plan spirituel, semblable à celui des anges.

 

Ces deux classes ensemble sont appelées « l'église des premiers-nés » (Hébreux 12: 23).

 

L’Église a été typifiée dans la sacrificature d'Israël charnel et la Grande Foule a été illustrée dans les Lévites, qui aidaient les sacrificateurs et les servaient. Le reste des tribus d'Israël représentait le genre humain qui sera finalement sauvé, non pas à un état ou à une condition céleste, mais comme des hommes dans une condition terrestre restaurée.

 

 

Le Salut de l’Âge Millénaire

 

Le travail accompli par notre Rédempteur au Calvaire était un travail préparatoire. Sa mort a pourvu au prix de Rançon pour le père Adam, et donc pour sa race qui a subi avec lui sa condamnation. Le travail de sélection des différentes classes d'élus, la principale étant l’Église, a également été préparatoire. Elles seront les agents de Dieu dans la bénédiction du monde. Lorsque ces classes d'élus auront toutes été sélectionnées, alors le salut du monde  commencera — le rétablissement depuis les conditions du péché et de la mort  (Actes 3: 19-21).

 

Mais la Bible ne nous enseigne pas que toute notre race accèdera effectivement à la vie éternelle. L'homme a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, et une caractéristique essentielle de sa ressemblance chez l'homme, est le libre arbitre. Dieu est bien décidé à éduquer la volonté de l'homme, lui permettant de se développer par l'expérience, de sorte qu'elle puisse volontairement se soumettre à la volonté divine, car elle appréciera la sagesse de tous les arrangements, règlements, lois, divins etc. Tous les membres de la race d'Adam qui choisissent de faire cela, seront restaurés avec tout ce qui a été perdu par Adam et racheté au Calvaire.

 

Au cours de l'Âge millénaire, tous seront jugés pour la vie éternelle ou la mort éternelle. Ceux qui refuseront les conditions de loyauté du cœur et d'obéissance imposeront sur eux-mêmes à nouveau la peine de mort. Mais cette deuxième condamnation sera différente de la première,  non pas dans le genre de punition, mais dans sa durée. Dieu avait préordonné que la première mort ou mort adamique, serait mise de côté par le sacrifice de l'Agneau de Dieu, ce qui rend possible une épreuve complète pour la vie éternelle. Mais quand les pécheurs volontaires auront été condamnés à mort sous la lumière et les occasions de ce jour-là, ils mourront sans espoir de rédemption ou de résurrection. Saint-Pierre déclare, ils périront comme « des brutes ... nées pour êtres prises et détruites » (2 Pierre 2: 12).

 

 

La Perspective Glorieuse de l’Homme Restauré

 

Le Psaume 8: 5-8 décrit l'état glorieux de l'humanité parfaite telle qu’elle était représentée dans Adam avant sa chute dans le péché, dans Jésus à sa consécration et, finalement, dans la race restaurée à la fin du règne millénaire de Jésus. Non seulement la race restaurée sera parfaite dans toutes ses facultés avec des caractères parfaits, mais l'homme sera de nouveau roi de la terre, comme Dieu est le roi de l'univers. Les animaux inférieurs — les bêtes, le bétail, les oiseaux et les poissons — deviendront tous des serviteurs volontaires de l'homme. L'homme aura le contrôle de la terre et de son fonctionnement car il comprendra et manipulera des lois de la nature pour son confort et sa bénédiction.

 

Depuis la chute d’Adam dans le péché, l'homme n’a cessé de se dépraver au cours des siècles, cependant nous sommes stupéfaits de ses réalisations. La Grande Pyramide en Égypte est un monument sans précédent qui ne pourrait probablement pas être dépassé aujourd'hui, même avec toutes nos machines modernes. De même quelques-uns des temples de l'Inde et de la Chine, les musées d'Athènes et les différents trésors de l'art à travers le monde nous impressionnent. En regardant au cours du siècle dernier, nous sommes émerveillés devant quelques-unes des prouesses architecturales et d'ingénierie — les palais, les grands hôtels, les gratte-ciel, les stades, les routes, les ponts, les tunnels, les vaisseaux sur terre, sur mer et dans les airs, l'exploration spatiale, les ordinateurs, etc. Nous pourrions nous interroger : si l'homme dans sa condition déchue a appris peu à peu à accomplir tant de choses, que pouvons-nous raisonnablement attendre de la capacité ultime de l'homme parfait si le péché n’était entré dans le monde, et si l'expérience des siècles avait pu s’accumuler dans de nombreux cerveaux ? Aujourd'hui quel être merveilleux le Père Adam aurait-il pu être !

 

Pourtant, c'est ce à quoi peut raisonnablement s’attendre la classe fidèle du rétablissement. Peut-être pouvons-nous mieux nous faire une idée de l'image de Dieu en Adam, en imaginant un homme qui réunit dans sa propre personne, dans une mesure plus haute encore, les qualités de l'humanité la plus douée et la meilleure — tel qu’il surpasserait en facultés de perception Darwin, en facultés de raisonnement Sir Isaac Newton, en facultés poétiques Shakespeare, en facultés vocale Caruso, en facultés oratoires Démosthène, en facultés d'architecte Michel-Ange, en facultés de composition musicale Bach, en facultés de musique instrumentale Rubinstein, en amour paternel David, en bienveillance Lincoln, en foi Abraham, en espérance  Pierre, en courage Samson, en amour et en tendresse Jean, en patience et en zèle Paul, en douceur et humilité Moïse, pour n’en nommer que quelques-uns. Ajoutons à ces capacités, plus que la force physique de Samson et plus que l’élégance physique du grec le plus beau, et nous obtenons une idée claire de l'image de Dieu en Adam. Mais ceci est seulement le début, car dans les Âges éternels de gloire, l'homme continuera de développer et d'élargir ses pouvoirs humains déjà parfaits. Nous sommes dépassés par la bonté et la miséricorde de notre Créateur bienveillant ! Puissions-nous toujours le louer et le remercier !

 

Retour à la page

d' Articles Principaux

Contact Us